Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cafcrra/www/spip2/config/ecran_securite.php on line 290
Retour du gypaete barbu vers le Bargy (74) - Avis aux grimpeurs. - Hacked by Nevax
Accueil > Disciplines > Escalade > Retour du gypaete barbu vers le Bargy (74) - Avis aux grimpeurs.

ESCALADE - PROTECTION DE LA FAUNE

Retour du gypaete barbu vers le Bargy (74) - Avis aux grimpeurs.

dimanche 10 avril 2005

JPEG - 59.2 ko
Le gypaete

Bonjour à tous !

Enfin des nouvelles de l’emplumé me direz vous ! Et toutes fraîches !


Le couple mythique du Bargy est installé à nouveau côté Mont Saxonnex dans une quatrième et nouvelle aire. D’ailleurs la génétique nous a confirmé qu’il s’agissait du mâle Balthazar disparu depuis des années et non Melchior mais je crois que les habitudes sont tellement ancrées que nous allons continuer à nommer le couple Assignat et Melchior. Il a donné naissance à un poussin dimanche dernier le 3 avril. (L’éclosion a eu lieu le 9 février).

La saison a été plutôt très mouvementée car Morsullaz est depuis 2004 un des deux champs de tirs militaires officiels du départements et même si les impacts sont moindres quand la perturbation est au sol, il faut bien dire que la combe de la Pellaz était un champ de bataille lors de plusieurs journées pendant la couvaison du couple. Etant présent lors de ces manœuvres nous n’avons pas constaté de réactions particulières des oiseaux sur le moment mais l’impact à plus long terme (choix d’un autre site l’année prochaine ?) est difficile à mesurer. Nous avons rencontré le Délégué Militaire départemental très ouvert par rapport à notre démarche, les tirs seront autant que possible limités dans l’avenir.

En plus des militaires, un hélicoptère privé que nous n’avons pas réussi à identifier a tourné plusieurs jours de suite le long de la falaise... les temps sont durs parfois pour le gypaète... mais l’essentiel c’est que la repro continue. Je vous tiens au courant de l’évolution du poussin !

JPEG - 38.9 ko
Gypaete en vol

Dans tous les cas et comme l’année dernière, l’escalade dans les falaises basses de Montarquis est autorisée du 1er avril au 31 octobre comme le prévoit notre convention. Je me charge rapidement de faire les étiquettes et de placer les panneaux d’information sur le site. Merci de votre côté de faire passer l’information via vos réseaux d’information et les site internet et de rappeler que l’escalade n’est pas autorisée dans la Tour, la Lapie et le Grand Bargy toujours selon notre convention et de demander pour le CAF de limiter la fréquentation dans le Cheneau Rosset jusqu’à fin juillet. Merci d’avance pour votre coopération !

Autre bonne nouvelle, un deuxième couple de gypaète est installé dans les falaises des Fiz dans la Réserve Naturelle de Sixt-Passy. Sans doute formé par Phénix Alp Action, qui est le premier jeune né en nature (au Bargy !) dans les Alpes depuis que l’espèce avait disparu et par la femelle Gildo réintroduite en suisse en 1999. Ils ont chargé une aire à l’automne 2004 et l’accès en hiver étant délicat, nous n’avons pu jusqu’à présent confirmer l’échec de la reproduction que nous soupçonnons, ayant observé deux oiseaux voler ensemble sur Passy. Je vous tiens tous au courant dès que nous en savons plus.

La capacité d’accueil de Haute-Savoie étant limité à 4 à 5 couples environ selon une étude des disponibilités alimentaires, ces nouvelles sont très encourageantes surtout qu’il s’agirait (à confirmer avec la génétique) du premier jeune en nature qui se reproduit à son tour, c’est à dire que la deuxième génération de gypaète voit le jour dans les Alpes. Cela est synonyme d’une transition dans le programme de réintroduction du gypaète et que nous nous orientons vers un arrêt des lâchers progressif dans les Alpes... D’ailleurs pour cette année la réintro est le 25 mai à Doran.

A l’échelle des Alpes, les couples reproducteurs sont passés au nombre de 9 ! (un couple est reproducteur à partir du moment où il a tenté de se reproduire en chargeant une aire par exemple sans qu’il y est succès forcément) : 2 en Haute-Savoie, 3 en Vanoise, 3 dans le parc national du Stelvio en Italie, et 1 dans le parc national des Hohe Tauern en Autriche.

Marie Zimmermann
Coordinatrice du programme Life nature "Gypaète barbu dans les Alpes"

JPEG - 80.5 ko
Gypaete : le casseur d’os !!

Voir en ligne : Le site concernant la réintroduction du gypète barbu

Messages

  • Les grimpeurs sont informés par les panneaux au départ de la route qui mène au site de Montarquis.

    Si la couvaison se fait en face Sud et qu’elle réussit, on sait que l’on ne pourra pas grimper avant la fin juillet ;
    si c’est un échec ou si la couvaison a lieu coté nord ( ce qui est le cas cette année ) on peut monter au site en avril.

    C’est une convention qui a été passée entre le Comité Départemental des Clubs Alpins et de Montagne, et l’organisme ASTERS qui est chargé du programme de réintroduction.

    René BOSSON
    DTR Escalade FFCAM

© Comité Régional Rhône-Alpes des Clubs Alpins et de Montagne  RSS 2.0